Samsic s'implante à EuroRennes

Toutes les actus

Le 21 septembre, le groupe Samsic a annoncé son projet d’installer son siège social au cœur du quartier EuroRennes. En collaboration avec la ville et la métropole de Rennes, ce fleuron économique local a programmé un ambitieux projet immobilier. Christian roulleau, fondateur et PDG du groupe, nous le dévoile.

conference presse 2 web

Nathalie Appéré, maire de Rennes, Christian Roulleau, fondateur et PDG du groupe Samsic et Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole et maire de Saint-Jacques de la Lande © Yohann Lepage

Pourquoi ce projet d’implantation à EuroRennes ?

Je suis Breton et très attaché à la Bretagne, tout comme Thierry Geffroy, qui me succédera bientôt à la tête de notre entreprise familiale. Aujourd’hui, 40 % des activités du groupe Samsic en France sont sur Paris alors, bien sûr, on aurait pu céder à la tentation d’aller s’implanter dans la capitale… mais l’ADN de Samsic est breton, c’est pourquoi il était évident pour nous que Rennes, capitale de la Bretagne, devait rester notre base.

Implanter notre siège social à EuroRennes, à deux pas de la gare TGV et donc à 1h25 de Montparnasse, où nous disposons également de locaux, permet de répondre aux besoins liés à notre développement. En effet, depuis dix ans, Samsic se développe rapidement en Europe et au-delà. Or, quand on veut avoir de grandes ambitions internationales, la mobilité géographique est essentielle.

Enfin, nous sommes attachés à l’idée de participer à une œuvre architecturale rennaise et de contribuer à la création du quartier EuroRennes. L’enjeu de ce projet va bien au-delà de l’image de Samsic, puisqu’il ne s’agit pas seulement de construire notre nouveau siège, mais aussi des logements, de nouveaux commerces, un hôtel, un restaurant panoramique… et de contribuer ainsi à l’attractivité rennaise tout en s’inscrivant durablement comme des acteurs économiques de notre région !

 

Quelles sont les grandes lignes de votre projet ?

Nous avons prévu de construire cinq bâtiments, dans le prolongement du parvis sud de la gare et du futur cinéma Arvor, des deux côtés de la rue de l’Alma. Le bâtiment phare du projet sera la tour de 26 étages, soit environ 90 m de haut. Elle fera face à l’immeuble du groupe Yves Rocher – que je remercie d’ailleurs vivement d’avoir accueilli la conférence de presse pour le lancement de notre projet. Cette tour accueillera des commerces sur deux niveaux et des logements sur les 25 autres et répond à un souhait de la Ville et de la Métropole de voir se construire ici un immeuble de grande hauteur, cinquante ans après la construction des Horizons et de l’Éperon. La programmation sera mixte avec des logements en accession libre, en accession sociale ou encore régulés. Nous avons prévu de conserver une partie de ces logements, une quinzaine, pour pouvoir accueillir nos nouveaux collaborateurs qui ont parfois du mal à se loger et faciliter ainsi leur intégration. Cela nous permettra d’être plus attractifs en termes de recrutement.

Les deux premiers étages seront intégrés à la copropriété pour une gestion maîtrisée ; cela permettra en effet de diminuer les charges.

conference presse 1 web

Thierry Geffroy, PDG Samsic RH présente la programmation du projet de Samsic au coeur du quartier EuroRennes ©Yohann Lepage

Quid des quatre autres bâtiments ?

Au nord, un immeuble de neuf étages accueillera la Maison de l’emploi (ndlr : lire encadré ci-contre), des bureaux Samsic ainsi qu’un hôtel quatre étoiles composé d’une centaine de chambres, mais aussi un restaurant panoramique situé à plus de 30 m de hauteur…

le premier rooftop de Rennes de 500 m² ! Deux immeubles de neuf étages et 4 500 m2 chacun seront construits de l’autre côté de la rue de l’Alma, au nord de la rue Louis-Blériot.

Le premier sera entièrement destiné à Samsic et le second pourra également être occupé par le groupe selon l’évolution des besoins dans les prochaines années. Au sud de la rue Blériot, un immeuble de six étages accueillera 35 logements et fera la transition avec les maisons et immeubles environnants.

Tout n’est pas encore complètement défini mais l’optique du projet est d’apporter de la vie au quartier, de l’attractivité... C’est pourquoi nous voulons absolument mixer les fonctions. Nous envisageons par exemple d’installer une crèche, une salle de fitness, pourquoi pas une galerie d’art ou encore des boutiques éphémères pour que des gens vivent ici, y travaillent, s’y baladent, y fassent du sport et du shopping…

 

Comment est né ce projet et comment va-t-il se concrétiser ?

À l’occasion d’une rencontre avec Nathalie Appéré (maire de Rennes) et Emmanuel Couet (président de Rennes Métropole) quelque temps avant l’arrivée de la LGV, j’avais évoqué le fait que nous étions trop éloignés de Paris. Ils m’ont alors soumis l’idée d’installer une partie de nos activités à EuroRennes, pour nous rapprocher de la capitale sans quitter la Bretagne, ce qui aurait été un crève-cœur pour moi.

À partir de là, nous nous sommes mobilisés durant plusieurs mois avec le promoteur Bâti Armor, Rennes Métropole, la Ville de Rennes et Territoires (ndlr : en charge de l’aménagement d’EuroRennes) pour bâtir ce projet. Nous avons également fait appel au groupe Legendre pour la construction et à Blot Immobilier pour la commercialisation.

Aujourd’hui, nous lançons un grand concours international d’architecture, car il s’agit de soigner l’ensemble et d’assurer une cohérence entre les cinq bâtiments et leur environnement. Avec un projet de 30 000 m2, on devrait être capables d’attirer les plus grandes signatures ! En fin d’année, nous sélectionnerons quatre équipes d’architectes admises à concourir ; le choix du projet lauréat est prévu en mars 2019, pour un démarrage des travaux en 2021 et une livraison en 2023-2024.

axono eurorennes webModélisation du projet Samsic (en vert) : cinq bâtiments, 30 000 m2 de surface © DR

Que vont devenir vos locaux actuels à Cesson-Sévigné ?

Nous allons conserver notre implantation à Cesson, où sont installés les services centraux du groupe. Notre souhait est de poursuivre la croissance de tous ces services à Rennes, même s’il est encore tôt pour donner un chiffre du nombre d’emplois de Samsic à EuroRennes : 100, 200, 300… les choses évoluent vite ! On n’aurait jamais pensé il y a dix ans, en s’installant à Cesson, que nous aurions aussi rapidement besoin de plus d’espace pour notre siège.

 

Propos recueillis par Pierre Mathieu de Fossey

 


 Une Maison de l’emploi ?

 « Il s’agit d’un nouveau concept que nous voulons tester à Rennes avant de l’implanter dans d’autres grandes villes. Le groupe Samsic compte des agences d’intérim mais aussi des centres de formation et des cabinets de recrutement. Le but de la Maison de l’emploi est de croiser ces différentes compétences pour accompagner des parcours de vie professionnelle en évaluant les salariés pour mieux les orienter, les former, leur faire découvrir des métiers… Avec, bien sûr, l’objectif de recruter des personnes qualifiées pour nos clients qui ne trouvent pas toujours les profils dont ils ont besoin. La Maison de l’emploi proposera des outils digitaux tels que la réalité virtuelle (simulateur de conduite sur route, e-testing, e-learning mais aussi des cellules pédagogiques et d’accompagnement des demandeurs d’emploi dans leur parcours professionnel). L’un des enjeux pour nous est de constituer la plus grande candidathèque de France et de pouvoir géolocaliser tous les candidats pour répondre encore plus précisément aux besoins de nos clients. »

 

Le Groupe Samsic

 

Créé en 1986 et spécialisé à l’origine dans la propreté, Samsic est un groupe familial breton. Depuis sa création, il s’est beaucoup diversifié et propose aujourd’hui de nombreux services aux entreprises. Samsic et ses nombreuses filiales gèrent en effet 160 activités différentes, de l’intérim à la sécurité, en passant par la maintenance. Depuis 2005, le groupe se développe à l’international avec l’acquisition d’entreprises de services dans de nombreux pays d’Europe. Actuellement présente dans 24 pays, l’entreprise est devenue l’un des leaders européens du service aux entreprises et revendique 23 000 clients, près de 90 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires annuel de plus de 2,2 milliards d’euros. Depuis 2004, Samsic est aussi le sponsor principal du Stade Rennais et depuis 2018 de l’équipe cycliste Fortunéo/Samsic.