Boîte à questions

vous avez une question ?

Le projet Eurorennes est sur les rails, mais plusieurs questions subsistent.
Voici quelques réponses aux interrogations les plus fréquentes.

N’hésitez pas à consultez nos plans de circulation et frise chronologique
ci-dessous. Votre réponse est peut-être déjà là !

Poser ma question

Qu'est-il prévu pour éviter le stationnement sauvage dans le quartier Sud-gare ?

Rennes Métropole, la Ville de Rennes et l'aménageur Territoires Publics veilleront à ce que les aménagements ne permettent pas le stationnement sauvage (bordure haute). Toutefois, les comportements automobiles autour d’une gare sont difficilement prévisibles et supposent des réponses évolutives et contextualisées.

Une signalétique importante sera également mise en place afin d'indiquer les places d’arrêt minute du parking pour les usagers de la gare. 

Les camions de livraison passent actuellement rue de Quineleu. Et à terme ?

Les livraisons de la gare se feront sur le parvis sud (contrôle d'accès par borne, réservé aux livraisons et véhicules d'urgence) et non plus par le parking.

Un monte-charge sera construit dans le cadre des travaux de la gare, en lieu et place de la billetterie provisoire, en 2019. 

La place nord de la gare sera-t-elle accessible aux véhicules particuliers ?

Non, l'accès au parvis nord de la gare sera entièrement dédié aux transports en commun et mobilités douces. Les voies devant la gare seront accessibles aux bus, cars, taxis, piétons et cycles.

Des boucles d’évitement seront  donc mises en place pour les véhicules particuliers.

 Circulation Gare 2020 5

Quel sera le sens définitif de la rue de Châtillon ?

Sur la rue de Châtillon, la circulation se fera en double sens de la rue de l’Alma jusqu’aux accès (entrée et sortie) du parking Gare Sud, puis en sens unique vers les rues de Quineleu et de Ginguené.
A partir de la rue Ginguené, en direction du sud, la rue de Châtillon sera à nouveau à double sens.

Il existera des entrées et sorties du parking sur les rues de Châtillon et de Quineleu. 
Cependant, l’accès par la rue de Châtillon sera l'entrée principale, la rue de Quineleu devenant une entrée plus confidentielle. 

L'accès principal se faisant directement depuis la rue de l’Alma, la rue de Châtillon sera donc encore moins empruntée qu’aujourd’hui. La circulation y avait déjà diminué de moitié en 10 ans : 5 000 véhicules par jour aujourd’hui contre 10 000 il y a 10 ans.  

Quand seront construits les bâtiments prévus en rive nord de la rue de Quineleu ?

L’aménagement du secteur Quineleu et la conception des futurs bâtiments en rive nord de la rue de Quineleu sont liés aux orientations d’aménagement qui restent à définir sur le site du Technicentre.
Le site est en effet largement sous-occupé depuis le déménagement, en 2014, des activités de maintenance industrielle de la SNCF sur le parc d'activité de Mivoie-Le Vallon, à Saint-Jacques-de-la-Lande.
S'il reste en partie occupé par les agents SNCF et les entreprises en charge des travaux sur les voies et la gare, le site du technicentre représente un secteur en mutation.

L’aménagement des secteurs Blériot et Quineleu nécessite l’acquisition du foncier à l’amiable. L'aménagement de ce secteur n’est donc pas programmé à court ou moyen terme.

C’est pourquoi un travail avec l’agence Folk Paysages s'engage début 2017 afin d’occuper les terrains libres. S'y développera une programmation temporaire vouée à susciter l'imagination et la participation des habitants. 
Une partie de cet espace laissé vacant serait également aménagée en parc de stationnement temporaire.

 Extrait plan question Quineleu