Projet urbain

Comment s'organisera la circulation des vélos rues Ginguené et de Châtillon ?

Pendant les différentes phases de chantier - en particulier lors de la fermeture de la rue de Châtillon de février à octobre 2017 - les circulations piétonnes et cycles seront maintenues entre la rue de Quineleu et la rue de l'Alma.

Une fois l'aménagement définitif réalisé, fin 2017, les voitures circuleront en sens unique sur la rue de Châtillon, entre la rue de l'Alma et la rue Ginguené. Un double sens cyclable sera prévu. Rue Ginguené, les conditions de circulation des vélos (et les aménagements) ne changeront pas à court terme.

Une zone de stationnement payant est-elle prévue au sud de la gare ?

Une réunion avec les habitants s'est tenue sur ce sujet et ils ont majoritairement exprimé leur refus.

Cependant, face aux résultats positifs dans le quartier nord de la gare, le projet n’est pas définitivement abandonné si les habitants le souhaitent. 

La place nord de la gare sera-t-elle accessible aux véhicules particuliers ?

Non, l'accès au parvis nord de la gare sera entièrement dédié aux transports en commun et mobilités douces. Les voies devant la gare seront accessibles aux bus, cars, taxis, piétons et cycles.

Des boucles d’évitement seront  donc mises en place pour les véhicules particuliers.

 Circulation Gare 2020 5

Quel sera le sens définitif de la rue de Châtillon ?

Sur la rue de Châtillon, la circulation se fera en double sens de la rue de l’Alma jusqu’aux accès (entrée et sortie) du parking Gare Sud, puis en sens unique vers les rues de Quineleu et de Ginguené.
A partir de la rue Ginguené, en direction du sud, la rue de Châtillon sera à nouveau à double sens.

Il existera des entrées et sorties du parking sur les rues de Châtillon et de Quineleu. 
Cependant, l’accès par la rue de Châtillon sera l'entrée principale, la rue de Quineleu devenant une entrée plus confidentielle. 

L'accès principal se faisant directement depuis la rue de l’Alma, la rue de Châtillon sera donc encore moins empruntée qu’aujourd’hui. La circulation y avait déjà diminué de moitié en 10 ans : 5 000 véhicules par jour aujourd’hui contre 10 000 il y a 10 ans.  

Quand seront construits les bâtiments prévus en rive nord de la rue de Quineleu ?

L’aménagement du secteur Quineleu et la conception des futurs bâtiments en rive nord de la rue de Quineleu sont liés aux orientations d’aménagement qui restent à définir sur le site du Technicentre.
Le site est en effet largement sous-occupé depuis le déménagement, en 2014, des activités de maintenance industrielle de la SNCF sur le parc d'activité de Mivoie-Le Vallon, à Saint-Jacques-de-la-Lande.
S'il reste en partie occupé par les agents SNCF et les entreprises en charge des travaux sur les voies et la gare, le site du technicentre représente un secteur en mutation.

L’aménagement des secteurs Blériot et Quineleu nécessite l’acquisition du foncier à l’amiable. L'aménagement de ce secteur n’est donc pas programmé à court ou moyen terme.

C’est pourquoi un travail avec l’agence Folk Paysages s'engage début 2017 afin d’occuper les terrains libres. S'y développera une programmation temporaire vouée à susciter l'imagination et la participation des habitants. 
Une partie de cet espace laissé vacant serait également aménagée en parc de stationnement temporaire.

 Extrait plan question Quineleu