Lieu de vie
et de culture

Du centre historique au Colombier, via l'esplanade Charles-de-Gaulle puis vers la rue de l’Alma, le centre-ville s'étend au sud.

Par-delà les voies ferrées, EuroRennes invente de nouvelles liaisons douces pour réunir les quartiers au nord et au sud de la gare, trop longtemps séparés.

Ce grand projet urbain reconnecte la gare à l’animation, aux commerces et aux grands équipements de la ville.
Il signe une nouvelle étape dans la métamorphose urbaine de Rennes, là où bat le plus fort le pouls d’une métropole de 440 000 habitants.

Découvrez toute l'offre culturelle de Rennes et de sa métropole...

Aux premières loges du centre-ville
Découvrir>

  • 00-PROMO-OUEST_Pixelys_illustration01_06_300dpi.jpg
  • 02G_FINALMODIF.jpg
  • ALL-RHR-PERS-JARDIN-SUD.jpg
  • Eurorennes_JAL-1_P6-7_HD.jpg

En chiffres

1 400
appartements

115 000 m²
de nouvelles surfaces habitables


Plus qu’une gare, plus qu’un pôle économique...
EuroRennes sera un quartier actif où il fera bon vivre de jour comme de nuit.


L’offre d’habitat répondra aux besoins de la croissance démographique de la métropole rennaise, dans un esprit de mixité et de densité.
Tous les secteurs d'EuroRennes contribueront à renforcer la mixité sociale et le mélange des usages en centre-ville.


EuroRennes réunit des logements adaptés au profil de tous les ménages - propriétaires / locataires - et aux modes de vie de leurs occupants - étudiants, actifs, personnes âgées...
Avec des appartements en accession libre et aidée ou en locatif (libre et social).

Réhaussant les toits de Rennes, le renouvellement du quartier gare offrira des points de vue nouveaux sur la ville.

Toujours avec le même souci du développement durable, de la performance énergétique et de la qualité architecturale.


[EuroRennes s’inscrit dans le cadre du nouveau Programme local de l’habitat (PLH) de Rennes Métropole qui prévoit la production de 4 000 logements par an jusqu’en 2020 à Rennes.]

 
En savoir + sur le projet urbain EuroRennes...

 

Une vitrine commerciale et culturelle
Découvrir>

  • 3.quai_feval_vers_cinema_arvor.jpg
  • Charles-de-Gaulle-Champs-Libres-1.jpg
  • Charles-de-Gaulle-Champs-Libres-4.jpg
  • Charles-de-Gaulle-Champs-Libres-8.jpg
  • Isly-Alma-Colombier-2.jpg
  • Maison-des-Assos-1.jpg
  • Terrasse-Champs-Libres-4.jpg

En chiffres

30 000 m2

de commerces,
services et loisirs

12
enseignes nationales
et internationales

1 cinéma
d'art et d'essai

Tout proche du centre historique de Rennes - premier "centre commercial" de la région Bretagne, avec environ 1 700 commerces - le quartier EuroRennes intègre dans son périmètres deux centres commerciaux existants (Colombia et 3 Soleils).


Côté culture, le quartier n'est pas en reste.
EuroRennes jouxte l'esplanade Charles-de-Gaulle, véritable "place des cultures".
Autour de cette esplanade repère se trouvent notamment Le Liberté (grande salle de spectacles), les Champs libres (médiathèque, Musée de Bretagne, Espace des Sciences, auditorium), les cinémas Gaumont, la Maison des associations, le LabFab...
C'est aussi sur cette vaste place publique que se déroulent de grands événements culturels, festifs et citoyens.


Le projet urbain EuroRennes viendra renforcer cette offre culturelle déjà très riche en accueillant un cinéma d'art et d'essai côté parvis sud et d'autres équipements publics de proximité.

En 2019, le cinéma Arvor s'installera sur le parvis sud de la gare.
Ce cinéma d’art et essai de 2 600 m² disposera de 5 salles d’une capacité totale de 734 fauteuils. Il comptera aussi un bar-restaurant et un espace de rencontre. L'association sera locataire des futurs locaux, propriété de la Ville de Rennes.

2.parvis sud vers ilot feval


EuroRennes vivra toute la journée, le soir et le week-end autour de restaurants, de boutiques et de terrasses.

Autour de la gare notamment, transformée en paysage urbain. Un « paysage construit », accessible aux usagers du train mais aussi à tous les Rennais. Un décor de ville planté, habité et animé, avec ses commerces, ses services, ses lieux de rencontre et de divertissement.

Dans la nouvelle galerie marchande de la gare, 12 enseignes nationales et internationales (2 300 m²) s’installeront dès 2017.

A quelques centaines de mètres à l'est, le futur quartier Baud-Chardonnet offrira quant à lui - via un grand parc urbain et une rambla - la possibilité de nouveaux usages au contact direct du fleuve : péniches, guiguettes, pédalos...

30092015 VUE PARC

Rendez-vous au cinéma !

Rendez-vous au cinéma !

En 2019, le cinéma d’art et essai L'Arvor s’installera dans un ensemble architectural emblématique, implanté sur le nouveau parvis sud de la gare, espace public bordé de terrasses. Cette situation est idéale pour faire connaître la programmation de qualité et attirer de nouveaux publics.

Le futur cinéma comptera 734 fauteuils dont 23 destinés aux personnes à mobilité réduite (PMR). Il proposera une grande salle en rez-de-chaussée (321 fauteuils et 8 places PMR), une salle VIP au premier étage (75 fauteuils et 3 places PMR) et, au deuxième étage, deux salles de 100 fauteuils et une grande salle de 138 fauteuils (12 places PMR à cet étage).

Ce cinéma sera facilement accessible depuis le nouveau lien urbain nord-sud ou en empruntant le quai Féval aménagé en surplomb des voies.

 

De nouveaux espaces publics accueillants
Découvrir>

De nouveaux espaces publics accueillants
  • 1-P_4-eurorennes11.jpg
  • 1.perspective-face-Paysage-Construit.jpg
  • 2-OUEST-AXO.jpg
  • 2.perspective-Paysage-Construit.jpg
  • 3.perspective-Lien-urbain.jpg
  • EURR_PERS_GARE-SUD_3.jpg
  • lienurbainverslenord.jpg
  • parvis_sud_vers_gare-panoramique.jpg

En chiffres

1
colline plantée

2
parvis/terrasses
au nord et au sud

EuroRennes fait pousser autour de la gare un nouveau décor urbain qui mixe le végétal et le minéral pour offrir des usages variés et une expérience originale de la ville. C’est le « paysage construit ».

Concrètement ?

  • Sur le parvis nord, c’est la rencontre d’une grande lande plantée de petits arbustes, de bosquets et de plantes vivaces avec des pelouses en pente, des terrasses en bois et des cheminements piétons. Comme une colline paysagère qui épouse les courbes de la gare pour enjamber les voies ferrées.


  • Sur le parvis sud, c’est une nouvelle place urbaine, la place Bienvenüe, conçue en écho au parvis nord. Comme un "salon extérieur" planté de grands arbres bordés de bar-restaurants.

Le « paysage construit », c’est une mosaïque d’espaces verts et publics qui dévoilent de nouveaux points de vue sur la ville et sur les trains.

C’est une grande agora nature qui se prête à tous les usages pour transformer un lieu de transit en lieu de vie, ouvert et accueillant.